VIOLAINE GELLY

Psycho-praticienne intégrative et thérapeute existentielle

                    Vu le décret n°2020-131 du 29 octobre 2020 prescrivant les mesures du cadre de l’état d’urgence sanitaire, je suis dans l’obligation de fermer mon cabinet.

                    Pendant toute la période nécessaire, je continue néanmoins mes consultations par téléphone ou en visio (Skype, Face Time ou WhatsApp).

                   En ces temps d’incertitudes et d’inquiétudes, la principale ressource est en nous-mêmes. Prenez soin de vous et de ceux que vous aimez.

    Comment aller mieux ? Comment vaincre mes vieux démons ? Comment mieux vivre avec mes émotions ? Comment mieux comprendre qui je suis ? Comment apaiser mes angoisses, mes phobies, mes comportements destructeurs ? Comment trouver du sens à ma vie ?

      Il existe une multitude de raisons qui peuvent conduire à pousser la porte d’un psy. Toutes sont bonnes. Il n’y a jamais de honte à demander de l’aide pour essayer de comprendre, par exemple, ce sentiment diffus de ne pas faire ce que l’on aimerait faire, de ne pas vivre ce que l’on voudrait vivre.

     À l’image des matriochkas, ces poupées russes de taille croissante qui s’imbriquent les unes dans les autres, nous sommes le produit de tout ce que nous avons vécu. Certains ont vraiment besoin de comprendre, de savoir ce qui s’est passé dans leur enfance. La psychothérapie d’inspiration psychanalytique peut les y aider. D’autres cherchent à revivre les émotions de l’enfant afin de sentir que ces émotions ont été légitimes, qu’il n’y avait pas à les rejeter, à les étouffer, à les réprimer. Ceux-là peuvent avoir envie d’aller vers des thérapies plus émotionnelles comme la gestalt, voire psycho-corporelle comme l’hypnose.

     Je pense qu’il n’y a pas de mauvaise voie à la rencontre de soi, c’est la raison pour laquelle je me revendique thérapeute intégrative existentielle. Thérapeute intégrative, parce que formée à plusieurs techniques de psychothérapie, j’adapte mon approche à la spécificité, l’unicité, la singularité de chacun, en étant certaine que c’est dans la relation thérapeute-patient que se découvre le chemin qui lui convient le mieux et que nous découvrons ensemble. Thérapeute existentielle, parce que, dans la lignée de Victor Frankl ou d’Irvin Yalom, je pense que notre plus grand défi personnel est de trouver un sens à ce que nous vivons, ici et maintenant. 

 

Journaliste pendant 25 ans, je suis également auteure, formatrice et conférencière.

           “ Rien n’est éternel, rien n’est complet, rien n’est parfait  ” (Wabi Sabi)

JE REÇOIS ET J'ACCOMPAGNE :

img_cabinet
  • Des personnes en souffrance ou en interrogation sur le sens de ce qu’elles sont en train de vivre: crise existentielle, deuils, burn-out, difficultés familiales etc.
  • Des couples qui traversent un moment de crise et qui souhaitent trouver un nouveau souffle ou apprendre à mieux communiquer.
  • Des enfants qui sont en difficulté avec leurs émotions
  • Des adolescents qui cherchent un sens à ce qu’ils traversent
  • Des adultes en individuel ou en couple en proie à des problématiques sexuelles

« Impose ta chance
serre ton bonheur,
va vers ton risque.
À te regarder, ils s’habitueront ».

René Char

Peinture de Yahne Le Toumelin, coll.privée

MES DERNIÈRES PUBLICATIONS

Dans l’histoire officielle de la psychanalyse, Sabina Spielrein n’est qu’un nom. Celui de la maîtresse de Carl Gustav-Jung, à l’origine de la rencontre entre le psychiatre suisse et Sigmund Freud. Tout le reste a été oublié et ce qu’elle a apporté à la discipline, attribué à d’autres. Pourtant, Sabina Spielrein est l’une des premières femmes psychanalystes, à qui l’on doit un des plus grands concepts de la théorie freudienne – la pulsion de mort.

Editions Fayard, 2018

Même si l’histoire de la psychothérapie est récente, elle est déjà fertile de nombreuses directions qui, toutes, cherchent à mieux comprendre le comportement et l’organisation psychique humaines. Alain Héril, en collaboration avec Marie-Gabrielle Bernard, Violaine Gelly et Paul Gradvohl nous le démontrent dans cette publication. La psychothérapie intégrative se propose de réunir des concepts qui semblent en opposition voire en rivalité. Elle se donne comme objectif d’aller au-delà des écoles psychothérapeutiques pour ouvrir l’esprit à une connaissance dynamique de l’être. Ceci dans le but d’accompagner au mieux celles et ceux qui viennent consulter un thérapeute.

Editions Bérangel, 2019

AdressE

219 Ter rue Vaillant-Couturier 94140 Alfortville

Consultations

Du lundi au jeudi, de 9h à 20h.